Maitre-C78

Maitre-C78

Sodomie défloraison d'une Soumise

A genoux toi avec respect et docilité,

Devant celui qui va faire de toi sa Femelle soumise

Courbe la tête

Reste tête basse,

Devant celui qui va faire de toi,

UNE NOUVELLE FEMME

 

Baisse la tête, avec humilité,

Ne parle pas, ne dis rien, observe le silence

Et….Ecoute 

Obéis à la voix, celle qui va être ton Guide.

Ne te pose aucune question

Ne te ment pas à toi même

Ecoute ton corps, celui que tu offre maintenant

A ce Maître que tu as choisi.

 

Obéi maintenant à ce Maître

Sans hésitation,

 

Ouvre tout tes sens

L'ouïe, écoute sa voix,

 douce, ferme et d'autorité, celle qui est de ton Maître

La vue, regarde ce que tu vas apprendre

 à aimer et à sublimer, celui qui est ton Maître

Le toucher, laisse ton corps vibrer

 à ton toucher tactile, du corps de celui qui est ton Maître

Le gout, apprend à aimer

 le gout, l'onctuosité, la consistance

 de la semence de celui qui est ton Maître

L'odora, apprend a t'imprégner

 de l'odeur, du sentir, de la présence de celui qui est ton Maître

 

Laisse s'éveiller en toi les sentiments et le ressenti

Et donne leur force de loi à ton corps.

La peur, ne te ment pas dépasse tes limites, vas au delà de toi des préjugés

 dans la découverte de l'inconnu,

 de tous ce qui te sera nouveau, de ton Maître

L'appréhension, libère toi d'elle en abandonnant ton corps a ton Maître.

 du désir, de la douleur, de tes envies profondes,

 de les partager avec ton Maître

La crainte, Ne la laisse la t'envahir et te bloquer elle sera oublié quand soumise tu seras 

 de la punition, de tes rebellions, de ton dressage,

 de ne pas satisfaire les désirs, ni les exigences de ton Maître ….!

Le désir. Laisse le t'envahir lui il sera la source de ton plaisir et te nourrira de jouissance.

 de devenir la soumise, d'appartenir

 comme l'unique soumise de ton Maître

L'envie, 

Donne lui l’opportunité d'exister de se réaliser pour te faire quitter le monde des tabous et des interdits Le monde Vanille.

de t'offrir, d'être possédé, de jouir,

de plaire, de vivre toute les envies de ton corps

Les plaisirs, Vis les dès qu'ils sont,

comme ils sont ne te mens pas à toi même car,

ils grandiront et te ferai grandir, t'accomplir

de ton corps qui vibre, de recevoir l'orgasme suprême,

grandir et t'accomplir de la jouissance, que te donne ton Maître.

La fierté,  Tu ressentiras A chaque foisque tu dépasse

une de tes limites tu la recevras de ton Maître

en remerciement de lui être fidèle et de grandir en soumise

de dépasser tes limites, d'aller au-delà de toi-même,

de devenir une Kajira

 d'être une soumise dominé par ton Maître.

  

Donne autorité, a tout, de que ton corps 

Conscient et inconscient se réveil en toi 

pour devenir une soumise parfaite et heureuse, 

une femme soumise, dominée qui se réalisera, 

fuit le monde des vanilles.

Soumet toi a celui  qui sera ton guide ton Maître

 que tu as choisis

 

 

Maintenant Ecoute et Obéis

 

A genoux devant celui qui est ton Maître..!

Empare-toi du sceptre dressé..!

Saisisse toi de mon membre pointé sur tes lèvres,

Presse  ma verge comme un agrume

Entre ouvre ta bouche

Sort ta langue agile

Viens sur la hampe de mon dard dressé

Taquine le méat du bout pointu de ta langue

 

Empares toi de mes bourses

Contenant l'or de la vie

Masse-les avec précaution

Fait rouler, les lob remplit de vie,

Entre ta langue et tes lèvres

Aspire-les

Suce les, lèche, les honore les…!

 

De ta petite main frêle saisie toi de ce membre gorgé de désir

qui désigne aujourd'hui ta fente offerte.

Viens chevauche moi de face,

Présente-moi tes seins fiers et dressés

que je m'en saisisse de leurs pointes

et leur appose les pinces croco, mordante

avec la chaine de dressage

que je les domptes et leur apprenne à m'obéir.

 

Taie toi…! Respecte le silence de la douleur

Dépasse tes limites…! J'en serai alors fier de toi

 

Prend tes appuis pour une chevauché

Vers des mondes que tu vas découvrir,

Vers un voyage que je te promets éternel de plaisir,

 

Approche tes fesses douces et rondes

De ce glaive dressé vers elles,

Ecarte l’ouverture de ton anneau vierge,

Effleure-le du bout de la pointe vive de cette chaire forgée

Appuie ma queue contre l'étroite béance,

De ton bas ventre,

 

Ouvre cette fleur, qui va s’épanouir,

Abaisse-toi doucement

Lentement sur cette pointe brulante.


Fait la pénétrer  en abaissant ton corps sur le mien

Fait entrer ma queue en ton antre humide,

Dans l'ouverture de ton anneau

tout en poussant  la margelle de tes reins.

Pousse, pousse encore….!

Que j’entre en ta fente vierge.

 

je t'attire vers moi

par la chaine des pinces de tes tétons

et je les étire.

 

Taie toi…!  Respecte le silence de la douleur

de tes tétons pincés et pressée 

par ton Maître,

Et de son membre qui prend possession de ton corps.

 

Tu ressens l'écartèlement brûlant

de tes chaires qui s’ouvrent,

Prince tes lèvres et étouffe tes petits gémissements.

Taie toi…!

Respecte le silence de la douleur

Dépasse-toi…! Recule tes limites

Que je sois fier de toi…!

 

Voila c’est fait…!

Décents entièrement sur moi

Mon ventre rejoint des rondes fesses,

Ton anneau ouvert avale le pieu de chaire

Gonflé du désir de te posséder de ton Maître.

nos corps s’accouplent

 

Tes yeux se mouillent,

Tu t’abandonnes à un long baiser

Des larmes chaudes et douces, perlent tes joues,

S’écoulent une à une sur ma poitrine

Comme des perles d'argent,

Et m’inondent de tendresse,

 

Nos corps ne font plus qu’un unique, unit

Tu passe alors dans un autre monde

 

Nos corps  dansent ensemble

Dans cette saillie a laquelle tu t'es soumise,

En de longs, profonds et lents vas et viens

Je te possède enfin..!

 

Je vais en toi plus profondément,

Tu es mienne en cet instant

Tu es FEMME SOUMISE, maintenant….

 

Tu sens en toi la chaleur de mon membre

Et ses soubresauts à chacun de mes mouvements.

Une chaleur envahit ton corps maintenant

Te brûle de l'anus à jusqu'à la racine de tes cheveux

Que je tiens en mes mains fermement,

Te soumet à ma saillie

 

J’appuis sur tes épaules  pour t’asseoir entièrement sur moi. 

Et mon membre puissant ouvre ton sphincter 

pour te posséder enfin  au delà de l'imaginaire..!

tu m'’appartient entièrement à cet instant

Soudé au plus profondément de ton anus

avec mon pieux de chaire

 

Alors que tes yeux s’ouvrent mouillé des larmes d’argent

Que  tu m’offre 

alors, un soupir et un premier sourire

Celui…..! d’être une Mienne maintenant.

 

Puis en de forts puissant, vas et vins en ton anneau sacré

Tu ressens une nouvelle chaleur t’envahir

ton corps tremble trésaille, s'envole 

ma saillie puissante

Te faire vibrer, trembler à presque t’évanouir,

 

Alors qu’une lame de font t’envahie au fond de toi

Je me déverse de toute ma puissance

je t’offre le nectar de vie

En des spammes qu’accompagnent mes râles

je rugis comme un lion qui jouis,

Ma semence, chaude, onctueuse, inonde ton corps

 

Nous restons soudés un unique corps

alors que ton corps trésaille encore

 

Tu n’es plus vanille, tu es mienne soumise.

Ton Maître MC78 M840



13/01/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres